Musique En Polynésie

Musique En Polynésie

Concert Exceptionnel !

 

Frédéric Audibert au violoncelle et Stéphane Tran Ngoc au violon , en ouverture de la saison musicale 2010/2011 de Musique En Polynésie ont placé la barre très haut en proposant des programmes  rarement osés sur trois jours !

Mais leur virtuosité, leurs musicalité, leur grande complicité, ont eu raison du challenge !

Le fruit de la conjugaison de ces deux caractères humains et instrumentaux a transporté le public , pendant près de deux heures de voyage , vers le Pays de la Perfection et du plaisir musical.

Et il n’était point besoin d’être mélomane pour comprendre, apprécier, se régaler de ce moment trop court.

La découverte, en entrée, de ce compositeur peu connu dans le registre des cordes ,Zoltan Kodaly , né décembre 1882 dans l'Empire austro-hongrois et mort en 1967 à Budapest, restera surtout connu  comme le créateur de l'art choral du XXème siècle.

 

Autour du « duo opus 7 » du compositeur, œuvre de jeunesse magistrale et virtuose, ponctuée d'explosions folkloriques, Frédéric Audibert et Stéphane Tran Ngoc ont servi les instruments comme dans le prolongement de leur âme en épousant et transmettant le message de Kodaly . Ces deux musiciens d'exception ont su  harmoniser leurs interprétations autour d'un lyrisme foisonnant. Très belle découverte, pour beaucoup, dans le public.

 

Après une interprétation magistrale des « Inventions » de Bach, une nouvelle rencontre fut proposée avec un musicien Tchèque Erwin Schulhoff  , peu connu , trop vite enlevé à la Liberté créatrice lors de la deuxième guerre mondiale . Le « duo » en quatre mouvements évoquait les rythmes et mélodie de cette Europe austro-hongroise de l’avant guerre et aussi les plaintes mélancoliques de l’homme en souffrance, si bien exprimée par ces deux instrumentistes d’exception.

 

La programmation de la « Passacaglia » de Haendel , revisitée par Halvorsen au début du 20ème siècle , sonnait l’apothéose d’une soirée magique.

 Bravo les Maîtres !

 

Dimanche à 17 heures, c’est un programme très  différent mais aussi riche que vous proposent  Frédéric Audibert et Stéphane Tran Ngoc, dont deux solo l’un pour violon, « La Chacone » de Bach et l’autre pour violoncelle «  La Sonate » de Cassado (un élève de Pablo Casals) . Puis  en final la merveilleuse « Sonate pour violon et violoncelle » de Ravel .

Voici le programme :

 

W.A Mozart : Duo (nach/after KV 423)

Allegro

Adagio

Allegro

 

Arthur Honegger : Sonatine

Allegro

Adagio

Allegro

 

G. Cassado : Sonate

Prélude

Intermezzo e danse finale

 

J.S Bach : Chaconne de la 2ème partita en ré mineur

 

M. Ravel : Sonate pour violon et violoncelle

Allegro

Très vif

Lent

Vif avec entrain

 

Vous pouvez retrouver Frédéric Audibert et Stéphane Tran Ngoc sur leurs sites Internet :

 

//fredericaudibert.com/

 

//stnviolin.com/HomeF.html

 

 

Ou des vidéos aux adresse suivantes :

 

 

//epresselin.free.fr/video.html

 

 

//www.fredericaudibert.com/videoconcertochostaaudibert.html



11/09/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres