Musique En Polynésie

Musique En Polynésie

Concerts du Duo de violoncelle AUDIBERT les 20 et 22 mars 2015 à Tahiti

Musique En Polynésie

  

Pour poursuivre l’Année Musicale 2015

 

Invite 

 

DUO CELLO NARTELLE 2014 -3.jpg

 

Florent et Frédéric AUDIBERT

 

Les Biographies

 

 

Frédéric AUDIBERT,

 

Frédéric Audibert est l’un des très rares violoncellistes à être aussi à l’aise dans le répertoire romantique et contemporain que dans le répertoire baroque et classique sur instruments anciens.

 

Il fait ses débuts à 17 ans dans la grande salle de l’UNESCO à Paris.

Premier prix de violoncelle du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Jean-Marie Gamard, élève d’André Navarra, il se perfectionne avec Mark Drobinsky, élève de M. Rostropovitch, Gary Hoffman et Maud Tortellier. Il se distingue en finale et demie finale des concours internationaux Palma d’Oro, Florence, Trapani, San Sebastian, Douai et remporte Turin et Rovere d’Oro.

 

En 1992, Lord Yehudi Menuhin le nomme lauréat de son association "Live Music Now France" et l’encourage à poursuivre une carrière de soliste. Il se produit depuis dans les grands concertos : Haydn, Boccherini, K.P.E Bach, Saint-Saëns, Bruch, Brahms, Tchaïkovski, Chostakovitch, Lalo, Dvorak, Honegger… avec l’orchestre Brixi de Prague, les Solistes tchèques, l’orchestre symphonique de Brno, l’orchestre symphonique de la Garde républicaine, l’orchestre philharmonique de Nice, l’orchestre de Cannes-Paca, l’orchestre symphonique de Kinshasa…

 

Soliste en résidence de la fondation Sophia Antipolis, il a donné concerts et master classes dans les principaux pays européens, au Canada, en Polynésie, en Israël, à Moscou, au Congo Brazzaville, RD Congo Kinshasa, au Maroc, à Taïwan, au Japon, en Turquie et dans les grandes salles françaises : Gaveau à Paris, Palais des festivals à Cannes, Abbaye de Fontfroide, Opéra de Nice, Flâneries musicales à Reims…

Personnellement félicité par Mstislav Rostropovitch pour ses qualités de Konzertmeister lors d’un concert avec l’orchestre de Bretagne, il se rendra avec lui à Moscou et Bakou pour des échanges culturels.

 

Dans le cadre d’hommages au grand maître, Frédéric Audibert est invité à raconter, lors de conférences, les diverses anecdotes qui ont émaillé ses rencontres artistiques et pédagogiques avec celui qui restera comme l’un des plus grands violoncellistes du XXe siècle.

 

Frédéric Audibert est depuis 2006 violoncelle solo de la Chambre Philharmonique-Emmanuel Krivine, créée et dirigée par Emmanuel Krivine, et du Musikfestspiele de Dresde sous la baguette d’Ivor Bolton, avec lesquels il se produit dans les grandes salles européennes : Pleyel, Cité de la Musique à Paris, Alt Hopper de Frankfurt, Concertgebouw de Bruges, Istanbul Hall, Beethoven Hall de Bonne, San Rocco à Venise…

 

Frédéric Audibert s’intéresse très tôt aux instruments historiques et au répertoire baroque : il joue sur instrument d’époque les concertos de Vivaldi, Porpora, Boccherini, K.P.E Bach, Léo notamment au théâtre du Palais Royal de Naples et participe à plusieurs enregistrements (Diapason d’Or, Choc de la Musique, Grand Prix du disque) avec le violoniste Gilbert Bezzina, comme continuité, dans les grandes pages du répertoire italien et allemand.

 

Dans le domaine contemporain, il a travaillé avec les compositeurs Nicolas Bacri, Thierry Machuel, Hany Fouad, Marcel-Henri Faivre, Jean-Michel Gianelli Jaroslaw Adamus, Johan Svensson, Gérard Gastinel, Sébastien Béranger, Marcel Landowski, dont il a joué le concerto pour violoncelle et orchestre.

 

On a pu l’entendre au festival Présence de Radio France dans une pièce de Luciano Berio pour violoncelle seul, au Printemps des Arts de Monte-Carlo pour la Nuit du violoncelle dans Kottos de I. Xenakis, et les Caprices d’A. Piatti ainsi qu’aux Rencontres internationales de Beauvais dans une création de Sébastien Béranger pour deux violoncelles et bande électroacoustique avec son frère Florent Audibert (violoncelle solo de l’orchestre de l’Opéra de Rouen), et dans une création pour violoncelle seul de J. Svensson.

 

Son récital, "Si le violoncelle m’était conté ? De Bach à nos jours" a été joué plus d’une centaine de fois sur les scènes musicales françaises et dans les festivals depuis sa création.

 

Frédéric Audibert a interprété plusieurs fois l’intégrale des Suites de J..S Bach et l’intégrale des Caprices de Piatti pour le centenaire de la mort de Piatti en 2001.

 

En 2013, est sorti un disque en duo de violoncelles avec son frère Florent Audibert, Les Maîtres du violoncelle composent.

 

Frédéric Audibert a été élevé au titre de chevalier dans l’Ordre du mérite culturel par le Prince Albert II de Monaco.

 

Il est enfin le directeur artistique du Festival Cello Fan depuis 13 ans.

 

Frédéric Audibert joue actuellement le violoncelle de Maud Tortelier, un instrument italien d’Alessandro Gagliano et un violoncelle de Philippo Cordano de 1774 avec des cordes en boyaux.

 

Florent Audibert,

 

Actuellement violoncelle solo de l’Opéra de Rouen, Florent Audibert est premier prix de violoncelle du CNSM de Paris et premier prix à l’unanimité premier nommé de musique de chambre au sein du quatuor Kinsky, avec lequel il remportera aussi le prix du Forum International de Normandie et le sixième prix FNAPEC.

 

Il effectue ensuite un troisième cycle au CNSM de Lyon dans la classe de Ivan Chiffoleau, tout en participant à des Masters classes avec  Steven Isserlis, Arto Noras, Toshiro Tsutsumi … et sera demi-finaliste aux concours Rostropovitch en 2001 et Bach de Leipzig en 2003.

 

Son attrait pour les instruments historiques le conduira ensuite à suivre l’enseignement de Christophe Coin au CNSM de Paris.  

 

En 2006 il est choisi par Lorin Maazel lors de la création de l’Orchestre du Palau de las Artes de Valencia (Espagne), premier chef invité Zubin Mehta, et y passe la saison lyrique 2006-2007.


 

Il se produit en tant que soliste dans des concertos allant de Vivaldi et C.P.E. Bach (sur violoncelle baroque) à Ligeti et Gulda, en passant par Haydn, Dvorak, Lalo, Tchaïkovski, Brahms, Saint-Saëns… avec différents orchestres (philharmonique de Nice, Opéra de Rouen, Orchestre de Cannes-PACA…)

 

Il interprète régulièrement du répertoire contemporain, ce qui lui permet de rencontrer et de travailler auprès de compositeurs tels que Maurice Ohana, Henri Dutilleux , Philippe Manoury, Bruno Montovani, Édith Canat de Chizy…

 

Partenaire recherché de musique de chambre il a joué avec des artistes tels que Marielle Nordman, Ivry Gitlis, Alain Planès, Bruno Pasquier, Jean Mouillère, Frédéric Aguessy, Michel Lethiec…

 

Il est invité en tant que chambriste par le Festival de Prades, l’Orangerie de Sceaux, le Théâtre des Champs-Elysées, le Festival du Vexin, les Rencontres de violoncelles de Callian, le Festival de Besançon…

 

Depuis 2008 il est membre de l’ensemble Calliopée avec lequel il a enregistré chez Alpha un double CD consacré à la musique de chambre Martinu (Choc de la musique), ainsi qu’un disque Durosoir.

 

Sa discographie comprend aussi l’intégrale de la musique pour violoncelle et piano sur instruments d’époque de Gabriel Fauré (coup de cœur Piano magazine), et les sonates de Brahms et Phantasie Stucke de Schumann (5 diapasons) avec le pianiste Remy Cardinale. 

 

Concerts

 

Vendredi 20 mars 2015 à 20 heures

au Conservatoire Artistique de la Polynésie française

 

 

Le Programme :

 

D. Gabrielli : Canon

A. Vivaldi : sonate pour deux violoncelles n°5

L. Boccherini : Fugues n°1 et 3

J. Barrière : Sonate pour deux violoncelles

M. Berteaud/Duport : Sixième suite

D. Popper : Tempo di Marcia

J. Offenbach : 3e Suite pour deux violoncelles

I. Albeniz : Asturias

 

 

 

Dimanche 22 mars 2015 à 17 heures

à l’Hôtel Le Méridien Tahiti

 

Le Programme :

 

A. Vivaldi : sonate pour deux violoncelles n°3

L. Boccherini : Fugues n°2 et 4

Jean Barrière : sonate pour deux violoncelles

J.B Bréval : Duo

J. Servais : Caprice n°2

M.H Faivre : Adagio nocturne

J. Offenbach : Andante – Polonaise

P. Tortelier : Siamois

 

À voir et écouter sur le net :

 

https://fr-fr.facebook.com/cellofanfestival

 

https://www.youtube.com/watch?v=ldB3O6itCWo

 

 

Tarifs pour les récitals:

 

           

adhérent :                                                      3000 francs

Non adhérent :                                               4500 francs   

Jeunes et étudiants :                                      1000 francs

 

Renseignements ,réservations :

 

 

Adhérents : Colette Cartier au 40.42.47.54 ou cartier@mail.pf

 

Non adhérents : billets en vente sur place

ou réservations auprès de Moeata  au 87 78 93 07 ou Yolande au 87 78 60 51

 

La billetterie est ouverte une heure avant les récitals.

 

 

 

 

- Site : www.musique-en polynesie.com

 

-Facebook : Musique en Polynésie

 

-Courriel : jllmep@yahoo.fr

 

-Téléphone : 87 78.80.62

 

 

 

 

MERCI

à nos partenaires :

 

Banque de Polynésie, Air France, les Hôtels Le Méridien,

Le Conservatoire Artistique de la Polynésie française,

Air Tahiti, Ofaiputuputu Fare d’hôtes Raiatea,

Polynésie Première,La Dépêche de Tahiti, Tiki Mag Fenua TV,

TNTV, Taui FM,Tahiti Infos

Tahiti-Agenda, Musicales de Tahiti,

 

 

 

 

 

MUSIQUE en POLYNÉSIE

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, créée en 1986, Journal Officiel du 10 mai 1986

Reconnue d’intérêt général

 B. P. 1711 - 98713 Papeete

Mail : jllmep@yahoo.fr

 site : www.musique-en-polynesie.com

Facebook : Musique En Polynésie

téléphone : +689.87.78.80.62

 

 

 



05/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 248 autres membres