Musique En Polynésie

Musique En Polynésie

Hyon LEE, soprano et Young KWON CHOI, pianiste débutent la deuxième partie de la saison musicale 2014 en septembre

 

Musique En Polynésie 

 

devant le grand succès remporté en septembre 2011

 

Pour ce  premier concert de la fin de saison musicale 2014

 

a décidé de re inviter

 

La grande Soprano Hyon LEE

 

Hyon LEE - copie.jpg

pour l'occasion, le pianiste Young KWON CHOI

l'accompagnera et proposera également quelques oeuvres pianistiques de compositeurs célèbres

 

Young KWON CHOI.jpg

 

Récitals :

 

Vendredi 12 septembre 2014 à 20 heures

au Conservatoire Artistique de la Polynésie française

 

Dimanche 14 septembre 2014 à 17 heures

À l’Hôtel Le Méridien Tahiti

 

Nombreuses Master Class et possibilité de cours particuliers (fiches d’inscriptions sur demande à jllmep@yahoo.fr 

 

Les programmes (susceptibles d'évoluer)

Programme 1

 

1. Piano solo    Frantz LISZT “Mélodie d’Amour”  deux mélodies de  Robert SCHUMANN”

2. C’est l’extase langoureuse – Claude DEBUSSY

3. Il pleure dans mon coeur -  Claude DEBUSSY

4. Green - Claude DEBUSSY

5. Clair de lune -  Claude DEBUSSY

6. Pierrot –  Claude DEBUSSY

7. Piano solo :    Deuxième mouvement Piano Sonata Op 58 - Frederic CHOPIN 

8. “Quando m’en vo” L’air de Musette La Bohême - PUCCINI               

9. “Formons les plus brillants concerts” L’air de la folie Platée -  jean-Philippe RAMEAU

Pause

 

10. Piano solo :  Ondine Gaspard de la  Nuit – Maurice RAVEL

11.C – Francis POULENC

12. Violon– Francis POULENC

13. Fleurs – Francis POULENC

14. Les chemins de l’amour – Francis POULENC

15. Piano solo   Variations OP 41 - Nicolaï KAPUSTIN

16. Why do they shut me out of Heaven? – Aaron COPLAND

17. Going to Heaven  – Aaron COPLAND 

18. “A vos jeux, mes amis” L’air d’Ophélie Hamlet – Ambroise THOMAS

 

 

Programme 2

 

 

1. Piano solo    Frantz LISZT “Mélodie d’Amour  deux mélodies de  Robert SCHUMANN”

2. Zueignung – Richard STRAUSS

3. Ich schwebe -  Richard STRAUSS

4. Mein Vater hat gesagt -  Richard STRAUSS

5. Morgen - Richard STRAUSS

6. Säusler, liebe Myrthe -   Richard STRAUSS

7. Piano solo :    Second movment Piano Sonata Op 58 - Frederic CHOPIN 

8. "O mio babbino caro...-“ l'air de Lauretta   Gianni  Schicchi de PUCCINI               

9. Les oiseaux dans la charmille L’air ’Olympia Les contes d’Offman de Jacques OFFENBACH

Pause

 

10. Piano solo :  Ondine Gaspard de la  Nuit – Maurice RAVEL

11.C – Francis POULENC

12. Violon– Francis POULENC

13. Fleurs – Francis POULENC

14. Les chemins de l’amour – Francis POULENC

15. Piano solo   Variations OP 41 - Nicolaï KAPUSTIN

16. Why do they shut me out of Heaven? – Aaron COPLAND

17. Going to Heaven  – Aaron COPLAND 

18. “A vos jeux, mes amis” L’air d’Ophélie Hamlet – Ambroise THOMAS

 

 

Tarifs pour les concerts:

 

                

adhérent :                                             3000 francs

Non adhérent :                                      4500 francs       

Jeunes et étudiants :                             1000 francs

 

Renseignements , réservations :

Places limitées

 

Adhérent : jllmep@yahoo.fr

 

Non adhérent : Moeata au  87 78 93 07  ou Yolande 87 78 60 51

 

La billetterie est aussi ouverte une heure avant le Récital.

 

- Site internet www.musique-en-polynesie.com

 

-Facebook : Musique En Polynésie

 

-Courriel : jllmep@yahoo.fr

 

-Téléphone : 87.78.80.62

 

MERCI

à nos partenaires :

 

 

 

Air Tahiti Nui, Banque de Polynésie, Total Polynésie, Tahiti Yacht Charter, Air Tahiti, les Hôtels Le Méridien, les Hôtels Intercontinental,

Le Conservatoire Artistique de la Polynésie française,

Décoflor, Ofaiputuputu Fare d’hôtes Raiatea, Club Découverte, Primmo, Musicales de Tahiti, Air France, La Dépêche de Tahiti, Tiki Mag, Fenua TV, Polynésie Première, TNTV, Radio 1, Taui FM,Tahiti-Agenda, Tahiti Infos,

 

 

 

 

MUSIQUE en POLYNESIE

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, créée en 1986, Journal Officiel du 10 mai 1986

Reconnue d’intérêt général

 B. P. 1711 - 98713 Papeete

 

Mail: jllmep@yahoo.fr

site : www.musique-en-polynesie.com

facebook : musique en polynesie

 

téléphone : +689.87.78.80.62

 

 

 

 

Biographie : Hyon LEE

 

 

Depuis l'âge de 5 ans, Hyon LEE chante en public, encouragée par son entourage qui lui trouve une jolie voix. Elle apprend le piano et la flûte traversière.

A l'école, lors du choix d'une langue étrangère, elle décide d'apprendre le français et c'est tout naturellement qu'à 18 ans elle choisira la France, et plus particulièrement Lyon, pour faire ses études musicales au Conservatoire National.

Elle dit de la France que "c'était le pays de mes rêves", synonyme de charme, d'élégance  et de culture.

En 1997, elle intégrera le Conservatoire National Supérieur de Paris (où elle rencontrera le baryton Polynésien Steeve Mai) et poursuivra ses études par un diplôme supérieur de perfectionnement en chant.

Parallèlement à sa formation et aux nombreux concours dans lesquels elle est distinguée, elle est engagée à l'Opéra de Graz (Autriche) et partage alors son temps entre l'Autriche et la France.

Elle prend la nationalité française.

Ces dernières années elle a, entre autres, tenu les rôles de la Reine de la Nuit (Flûte Enchantée de Mozart), d'Olympia (Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach), de Musetta (La Bohème de Puccini) ou de Lucia (Lucia di Lammermoor de Donizetti) en Allemagne, en Belgique ou en Autriche.

Hyon Lee a déjà été l’invitée de Musique En Polynésie en 2011, outre les deux grands récitals elle a dirigé de nombreuses MASTERS CLASSES qui ont marqué les nombreux élèves mais aussi les adultes et professionnels adeptes du chant lyrique .

 

 

Formation Musicale :

 

Conservatoire National de Région de Lyon

 

1995-1996: Certificat de fin d’études au Conservatoire National de Région de Lyon.      

-Mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations du jury

 

1996-1997:    félicitations du jury » au Conservatoire National de Région de Lyon.      

Médaille d’or à l’unanimité avec félicitations du jury en Chant,    

 

Juin 2001:   Médaille d’or de Musique de Chambre au CNR de Lyon.

Diplôme de formation supérieure en chant (classe de Mme. Gerda Hartman )   

- Mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations du jury 

 Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

 

2002-2003

Perfectionnement de Chant au CNSM de Paris.

 

Travail avec Gary Magby, Krassimira Stoyanova,

 

Concours :

    

 

1997: 3ème Prix du jury et 1er Prix du public au Concours du Dauphiné.

 

1998 : Prix d’encouragement au Concours International d’Alès.

3ème Prix de mélodie française au Concours International de Marmande.

 

2000 : 1er Prix du public et Prix spécial du jury au Concours International de Marmande. 

1er Prix d’opéra au Concours International de Gascogne.

 

2002 : 1er Prix au Concours International de Liderkranz Fondation à New-York, USA.

2ème Prix et Prix du Public au Concours International de Chant Baroque de Chimay

(Président du jury: Mr. William Christie), Belgique

 

 

 

 

Les engagements majeurs:

 

2013 : Concert avec Philharmonie national de Chung-Nam à Non-San et Tae-An Art Center.

 

Concert à Séoul Art Center, Corée du Sud

 

2012 : Adele dans Die Fledermaus à Séoul Art Center (The Korean National Opera).

 

Olympia dans Les Contes d’Hoffman au Théâtre national Mannheim.

 

Masterclasse de chant à L’universitaire de Chun-Nam national, Corée du Sud.

 

Venus et Gepopo dans Le Grand Macabre (Ligeti) à l’opéra de Mainz, Allemagne

 

2011 : Musetta  dans  La Bohème  à L’opéra de Semperoper de Dresden, Allemagne.

 

Adina dans L’élixir d’amour à Séoul Art Center (The Korean National Opera).

 

Reine de la nuit dans La Flûte enchantée à la Salle de Beaux Art à Bruxelles, Belgique.

 

Musetta  dans La Boheme avec Dan Ettinger au Théâtre national de Mannheim.

 

2010 : Olympia  dans  Les Contes d’Hoffman  au Théâtre national Mannheim.

Musetta  dans  La Bohème  à L’opéra de Graz

Amina et Lisa  dans  La Sonnambula à l’opéra de Graz.

 

2009 : 1ère Nymphe dans Rusalka à L’opéra de Graz. Regie: Stefan Herheim

 

Alcina dans Alcina (Haendel) à l’opéra de Schwerin, Allemagne.

 

Soprano soliste  dans  Die Jahreszeiten (Haydn) à la Cathédrale de Graz.

 

Reine de la nuit  dans  La Flûte enchantée au Festival de Schwerin, Allemagne.

 

Ninetta  dans  L’amour des trois Oranges (en allemand) à L’opéra de Graz.

 

Sophie  dans  Le Chevalier à la rose  à L’opéra de Graz. Regie: Marco Marelli.

 

Musetta  dans  La Bohème  à l’opéra de Graz.

 

Reine de la nuit  dans La Flûte enchantée à L’opéra de Wiesbaden, Allemagne.

 

Gala Concert à l’opéra de Cairo et Theater in Alexandria, Egypte.

 

2008 : Reine de la nuit  dans  la Flûte enchantée à L’opéra de Graz.

 

Concert à Bratislava Radio Halle, in Slavonie.

 

Konzert à Wiener Musikverein, in Vienna, Autriche.

 

Soliste dans European Gala Concert in Seoul Arts Center, en Corée du sud.

 

Lucia dans Lucia di Lammermoor (Donizetti) à l’opéra de Graz.

 

Die Fiakermilli dans Arabella (Strauss) à l’opéra de Graz. Regie: Marco Marelli.

 

Soliste dans Golgotha (Frank Martin) au Stefaniensaal in Graz Congress.

 

Gala Concert pour Nouvel An à L’opéra de Graz.

 

2007 : Alcina  dans  Alcina  (Haendel) à L’opéra de Graz.

 

Königin der Nacht  in Die Zauberflöte à L’opéra de Wiesbaden, Allemagne.

(représentation devant les Présidents de Russie et d’Allemangne)

 

Oscar dans Un Ballo in Maschera à L’opéra de Graz.

 

Gilda dans Rigoletto avec Dirk Kaftan à L’opéra de Graz.

 

Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée à l’opéra de Wiesbaden, Allemagne.

 

Frasquita dans Carmen avec Johannes Fritzsch à L’opéra de Graz.

 

Venus et Gepopo  dans  Le Grand Macabre (Ligeti) avec Barrie Kosky.

 

2006 : Reine de la nuit  dans  La Flûte enchantée (Mozart) avec Daniel Slater. 

Gala concert dans le Bal « IAEA-International Atomic Energy Agency » in Vienne.

Cupidon  dans  Orphée aux Enfers à l’opéra d’Essen, Allemagne.

 

Anna Reich dans Die Lustigen Weiber  (Nicolai) à L’opéra de Graz.

 

2005 : Olympia dans Les Contes d’Hoffmann avec Wolfgang Bozic.

 

Soliste dans Ein Sommernachtstraum (Mendelssohn) à l’opéra de Graz.

 

Suzanna dans La Nozze di Figaro 2Act dans Théâtre de Graz.

 

Laetitia dans The old maid and the thief (Menotti) à Next Liberty & à Weiz.

 

Königin der Nacht dans La Flûte enchantée à L’opéra de Graz.

 

2004 : Gretchen dans Der Wildschütz (Lortzing) à L’opéra de Graz.

 

Suor Genovieffa dans Suor Angelica à L’opéra de Graz.

 

Papagena dans La Flûte enchantée avec Arnold Östman.

 

2003 : Norina dans Don Pasquale avec Giovanni Pacco.

 

1ste Blumenmädchen dans Parsifal avec Philippe Jordan.

 

1st Niece dans Peter Grimes (Britten) avec Hr. Philippe Jordan & Stephen Lawless.

 

Sophie dans Werther (Massenet) avec Johannes Stert.

 

2002 : Tebaldo dans Don Carlos avec Philippe Jordan.

 

1ste Blumenmädchen dans Parsifal avec Pierre Boulez à Paris.

 

Cupidon dans Orphée aux Enfers avec Jean Louis Martinoty.

 

Annetta dans L’élixir d’amour à l’opéra de Graz.

 

2001 : Récital à L’opéra de Montpellier.

 

Mahler Concert avec Thomas Hampson au Théâtre du Châtelet.

 

Concert de Gala à Danny Kaye Playhouse à New-York, USA.

 

Soprano soliste dans Messiah (Haendel) à New-York.

 

Récital soutenu par France Télécom à Salle Adyar et à Kiron Espace.

 

Soprano soliste dans  Carmina Burana  (Orff) am Théâtre Sorbonne in Paris.

 

Concert avec l’Orchestre symphonique de L’aube au Théâtre Champagne in Troyes.

 

2000 : L’Amour dans Orphée et Eurydice (Gluck) au Palais des Arts à Vannes.

 

Soprano soliste dans Requiem (Mozart) au Théâtre de la Sorbonne à Paris.

 

Emmie dans Albert Herring (Britten) avec Lukas Hemleb an der Rennes Oper.

 

L’Amour dans Orphée et Eurydice (Gluck) au Festival de Touraine

 

Emmie dans Albert Herring (Britten) au CNSM de Paris.

 

1999 : Philidel dans King Arthur (Purcell) au Festival de Touraine.

 

L’Amour dans Orphée et Eurydice (Gluck) au Théâtre de Sarah Bernhardt.

 

Concert à la Cité de la Musique de Paris.

 

Récital à L’opéra de Lyon.

 

Soprano soliste dans Messiah (Haendel) à la Cathédrale de Bourges.

 

Soprano soliste dans Stabat Mater (Pergolesi) à la Salle Molière de Lyon.

 

 

Revue de presse :

 

 

Arabella, Kleine Zeitung, 11 février 2008,

 

« Une bonne distribution qui valorise certains second rôles : Hyon Lee, en Fiakermilli et maniant le fouet d’une dompteuse, maîtrise ses vocalises… »

 

Arabella, Der Neue Merker

 

« Hyon Lee s’acquitte avec aisance des vocalises de Fiakermilli. Ses talents scéniques sont mis à contribution par le régisseur qui la transforme en sadique maniant le fouet. »

 

Arabella, Kulturwoche

 

« Tel un feu follet, Hyon Lee en Fiakermilli, maîtrise ses vocalises et est à la hauteur … »

 

Arabella, Der Standard

 

« …Hyon Lee magnifique en Fiakermilli extravagante… »

 

 

Arabella, Musik/Oper/Premiere

 

« Malgré le rôle étrange de Fiakermilli Hyon Lee affirme son talent »

 

 

Arabella, Die Presse

 

« Les vocalises sexy de Hyon Lee en Fiakermilli sont claires et éclatantes »

 

 

Arabella,

 

« Un ensemble parfaitement synchronisé, Fiakermilli (Hyon Lee) se distingue avec ses vocalises presque jodlantes. »

 

 

Concert du nouvel an, Opernhaus Graz

 

« Hyon Lee affirme son talent avec toujours plus de brio. Sa parfaite maîtrise des nuances des vocalises et des aigus, mais également la solide maîtrise des médiums lui permettent d’exploiter l’amplitude lyrique de l’air d’entrée en scène de Juliette (Gounod), de l’air Philine (Ambroise Thomas, Mignon) et lui donnent une grande force dans l’interprétation des passages dramatiques (l’air des clochettes (Délibes, Lakmé)….. La compréhension des textes est bien meilleure chez Hyon Lee… »

 

Concert du nouvel an, Kronen Zeitung

 

„Hyon Lee a quitté le stade de talent d’exception pour rejoindre la ligue des sopranos colorature qui ne craignent plus les comparaisons. Dans les airs de « Roméo et Juliette (Gounod) et « Mignon » (Thomas) elle nous fait la démonstration de son excellente technique. Il lui manque encore un peu de présence scénique et d’impact dramatique.« 

 

Concert du nouvel an, Kleine Zeitung

 

„Hyon Lee ovationnée pour ses deux brillantes prestations (l’air des clochettes et en supplément le duo des fleurs (Lakmé, Délibes) »

 

Alcina, Kronen Zeitung

 

« Hyon Lee maîtrise non seulement le mieux les subtilités techniques, elle est aussi la vedette de la représentation avec la puissance convaincante de sa voix. »

 

 

Steierer Krone

 

« Hyon Lee en servante nous fait entendre de nouveau sa voix exceptionnelle et empreinte de maturité »

 

Alcina, Der Standard

 

« Hyon Le s’acquitte du rôle principal avec une technique souveraine et une expression émouvante »

 

Rigoletto, Krone

 

« La voix de Hyon Lee brille dans les timbres sombres et doux. Elle maîtrise les vocalises, même les trilles sonnent bien. Son talent scénique lui permet de s’intégrer à l’excellent ensemble. »

 

 

Rigoletto, Kulturnews

 

« Hyon Lee, en Gilda lors de la deuxième représentation, chante brillamment mais son talent scénique n’est pas encore assez développé pour exprimer toutes les facettes du rôle de Gilda »

 

 

Le Bal Masqué, die Presse

 

« Quel plaisir de décerner l’oscar de la soirée au page Oscar : Hyon Lee tourbillonne au sein de ce chef d’œuvre maltraitée par la mise en scène. Sa  voix pure et claire nous transporte un instant sur la scène de la Scala »

 

 

Le Bal Masqué, Kulturnews

 

« Hyon Lee est parfaite, sur le plan musical comme scénique, en Oscar espiègle et turbulent. Elle mène souverainement le quintette et  le final du 1er acte. »

 

 

 

Le Bal Masqué, Kleine Zeitung

 

« Au sein de l’ensemble réduit, Hyon Lee s’est particulièrement distinguée en Oscar effronté et au timbre clair »

 

 

 

Le Bal Masqué, Grazer Woche

 

« Hyon Lee enthousiasme et séduit en Oscar impertinent et tourbillonnant »

 

 

Le Bal Masqué, Der Standard

 

« Hyon Lee donne à son personnage Oscar tout son caractère effronté et désinvolte grâce à une parfaite maîtrise musicale »

 

 

 

Le Bal Masqué,

 

« Hyon Lee incarne un personnage tout droit sorti d’un sex club et apporte sa note de confusion dans cette scène de déguisement »

 

 

 

Le Bal Masqué

 

« Hyon Lee en page Oscar nous présente une prestation de première qualité et se distingue de l’ensemble tant par son jeu de scène que par sa maîtrise musicale toute en légèreté. »

 

 

Le Grand Macabre, Der Falter

 

« Hyon Lee (en chef de police et vénus)  nous démontre encore la grande agilité de sa voix et son talent d’actrice hors du commun »

 

 

 

 

Le Grand Macabre, Der Neue Grazer

 

« Hyon Lee en chef Gepopo nous fait entendre des vocalises acrobatiques sensationnelles“

 

 

Le Grand Macabre, Steirerkrone

 

« La soprano colorature Hyon Lee endosse avec brio son rôle de chef de police secrète »

 

Les Contes d’Hoffmann, Der Neue Merker

 

„La plus originale est la charmante Hyon Lee en poupée. Avec ses cheveux blonds coiffés à la Hansi Hinterseeer, sa barboteuse jaunes et ses moonboots garnies de plumes blanches, Hyon Lee adopte avec charme les gestes d’une poupée et chante ses vocalises avec justesse et humour »

 

« Malgré un rôle peu valorisé par la régie, Hyon Lee est remarquable et maîtrise son rôle difficile avec des vocalises tout en précision »

 

Les Contes d’Hoffmann, Musik/Oper

 

« …tout aussi remarquable Hyon Lee en Olympia qui doit se plier à des mouvements de scène des plus compliqués »

 

Les Contes d’Hoffmann, Steirerkrone

 

« Hyon Lee nous comble malgré les chicanes de la partie musicale d’Olympia »

 

Les Contes d’Hoffmann, Das Opernglas

 

« Une prestation remarquable de la part de Hyon Lee en Olympia. Son numéro en Lolita au corps élastique et munie d’un pistolet à eau est un moment scénique très fort. Son apparition extravagante est ses vocalises cristallines et précises enthousiasment le public. »

 

Les Contes d’Hoffmann, Die Presse

 

« Si Hyon Lee continue à améliorer son intonation elle sera encore davantage applaudie dans son rôle d’Olympia »

 

Les Contes d’Hoffmann, Opernwelt

 

« Olympia (Hyon Lee), coiffée et habillée tout de jaune et aux gestes de robot désarticulé, maîtrise avec précision ses vocalises. »

 

Les Contes d’Hoffmann, Der Standard

 

« Une envergure musicale et dramatique de haut niveau, Hyon Lee s’acquitte avec légèreté et un talent d’improvisation des vocalises d’Olympia »

 

Les Contes d’Hoffmann, Der Grazer

 

« Malgré toute leur ardeur les solistes restent en deçà du niveau d’excellence des vocalises de Hyon Lee en Olympia »

 

Orphée aux Enfers, Die Neue

 

« Parmi les nombreuses parties, Cupidon sort du lot grâce à Hyon Lee et son jeu de scène enjoué, ses vocalises et ses aigus parfaits »

 

Orphée aux Enfers, Der Standard

 

« Parmi la nombreuse distribution c’est la gracile Hyon Lee du Grazer Opernstudio qui attire toute l’attention »

 

 

Libre Belgique, Concours

« Les deuxième et troisième prix furent respectivement attribués à la soprano coréenne Hyon Lee, voix superbe, charme, virtuosité et abattage- son air de folie de « Platée » fut un feu d’artifice et la désigna d’office comme « Prix du public »… »

 

 

Biographie de Young KWON CHOI

 

Le pianiste coréen Kwon Choi a commencé à apprendre la musique à un âge très précoce, à la fois le piano et le violon et dès 6 ans il remporte son premier Concours national de piano à Séoul, en Corée du Sud .

Il s’est vu offrir son premier piano à queue par Pianos Samick ainsi qu’un voyage à l'étranger pour y suivre des cours et des masterclasses.

Puis, il a émigré en Australie où il a poursuivi ses études avec le compositeur australien Ann Carr-Boyd et le Dr Paul Rickard-Ford au Conservatoire de Musique de Sydney.

Dans sa jeunesse, Young a reçu de nombreux prix lors de concours nationaux de piano avec le Philharmonique de Mosman, Willoughby Symphony Orchestra, Ku-ring-gai Symphony Orchestra et a aussi remporté le concours de concerto de Conservatoire, avec le Sydney Conservatorium Orchestra.

Il a ensuite étudié en Autriche où il a été invité à étudier avec le professeur Alexandr Satz (assistant du légendaire Heinrich Neuhaus) à la Hochschule für Musik de Graz, où il a décroché le premier prix.

Pendant ses études, il a donné de nombreux concerts au Musikverein de Graz avec le Philharmonique de Grazer, avec l'Orchestre de la Suisse Romande pour la radio diffusion en direct sur Radio Suisse Romande, des récitals en direct pour ORF 1 Autriche et a participé  au Steinway jeune Artist Series en Londres et Tokyo.

 

Actuellement basé  entre Londres et Séoul, Young a été le directeur de la musique à l'église St Peters, Notting Hill en 2011 et est étudiant de troisième cycle à la Royal Academy of Music sous la tutelle de Tatiana Sarkissova et Dimitri Alexeev.

 

Pendant son séjour à Londres, Young a joué en solo et dans les récitals de musique de chambre au Southbank Centre, Steinway Hall Londres, Piccadilly St James et St Martin-in-the-Fields.

Il a été le lauréat du clavier 2012 ABC jeunes artistes Awards, et également récipiendaire du Prix Paul David Landa de Musica Viva Australie et du gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud.

Cette année, en Australie, il a joué en Tasmanie, Australie occidentale avec le Sydney Symphony Orchestra sous la baguette de Vladimir Verbitsky et Vladimir Ashkenazy retransmis en direct sur la chaîne ABC 1.

 

Ses récents concerts ont été diffusés sur ABC Classic FM, Radio Suisse Romande, BBC 3, ORF 1, et 3MBS Fine Music FM.

 

 

 



14/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres